Le dernier bulletin épidémiologique de Santé Publique France annonce que presque tout le territoire français est touché par l’épidémie annuelle de bronchiolite à l’exception d’une seule.

Le mauvais temps semble avoir accéléré l’arrivée et l’expansion de l’épidémie de bronchiolite en France. Toutes les régions sont en phases épidémique à l’exception de la Corse, qui elle, est en phase pré-épidémique, selon le bulletin de surveillance épidémiologique hebdomadaire du 11 décembre publié par Santé Publique France.4042 enfants aux urgences en tout“Parmi les 4 042 enfants de moins de 2 ans vus aux urgences pour bronchiolite en semaine 49/2019, 1 419 (35%) ont été hospitalisés et 3 591 (89%) étaient âgés de moins de 1 an. Parmi les 1 419 enfants hospitalisés, 1 337 (94%) étaient âgés de moins de 1 an”, rapporte l’organisme officiel. 

Si l’épidémie présente un peu d’avance, la période reste néanmoins normale, puisque le pic est toujours attendu en décembre et devrait se terminer à la fin de l’hiver.  Selon Santé Publique France, la virulence de l’épidémie n’est pas plus sévère que les années précédentes. Pour rappel, la bronchiolite est une maladie respiratoire contagieuse qui touche 30% des nourrissons de moins de deux ans chaque année en hiver Afin de limiter au mieux la contagion les autorités de santé recommandent : -De bien se laver les mains avant d’entrer en contact avec le bébé. – De limiter au maximum, voire éviter d’exposer son bébé dans les lieux publiques confinés.- Ne pas partager les biberons, sucettes ou couverts on lavés. – Renouveller l’air de la chambre de l’enfant au moins 10 minutes par jour. – Ne pas fumer près de l’enfant- Nettoyer fréquemment les objets touchés par le bébé.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *