Les femmes qui marchent une heure par jour peuvent voir baisser leur risque de cancer du sein de 14%, selon une étude américaine.

Les résultats de cette étude ont aussi montré que les femmes qui pratiquaient un sport intensif une heure par jour réduisaient ce même risque de 25%, par rapport aux plus sédentaires de l’étude.Il est important de souligner que même si des recherches précédentes avaient déjà révélé les bienfaits de l’activité physique pour prévenir le cancer du sein, cette nouvelle étude avance être la première à se concentrer sur l’exercice modéré, à savoir la marche.Ces recherches provenant de l’American Cancer Society ont pris en compte les cas de 73.615 femmes post-ménopausées. Chez 4.760 d’entre elles, un cancer du sein a été diagnostiqué au cours des 17 ans de suivi. Les chercheurs ont noté que des facteurs comme le poids, la durée passée assise et la prise ou non d’hormones ne semblaient pas avoir eu d’effets.“Nos résultats sont particulièrement pertinents, étant donné qu’on se retrouve avec des informations contradictoires sur la quantité d’activité nécessaire pour rester en bonne santé“, a expliqué le Dr. Alpa Patel, épidémiologiste auprès de l’American Cancer Society d’Atlanta, aux Etats-Unis.“Sans aucune autre activité physique récréative, le fait de marcher en moyenne au moins une heure par jour était associé à un risque modérément plus bas de cancer du sein. Des activités plus intenses et plus longues abaissaient encore plus ce risque.“Cette étude est parue dans l’édition d’octobre de la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers and Prevention.Source : Relaxnews

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *