Vous avez un risque de cancer du sein dans la famille ? Faites des bébés ! C’est ce que sous-entend une étude menée par des chercheurs de l’Institut Curie, qui a montré que chaque grossesse menée à terme pouvait réduire le risque de cancer du sein, particulièrement chez les femmes à risque et après 40 ans. De précédents travaux menés chez les femmes en général ont montré que les facteurs qui diminuent les risques de cancer du sein sont : avoir plusieurs enfants, une première grossesse jeune et allaiter. Mais les chercheurs français se sont intéressés cette fois aux femmes prédisposées génétiquement (porteuses des gènes BRCA 1 ET BRCA 2).
L’étude a montré que chaque bambin après 40 ans faisait baisser de 14 % la menace d’apparition d’une tumeur mammaire. Ceci à condition toutefois qu’il ne s’agisse pas de leur premier enfant. L’âge de la première grossesse semble aussi jouer un rôle. Chez les porteuses du gène BRCA 1, avoir le premier enfant dans la trentaine, diminue également le risque. Chez les porteuses du BRCA 2, avoir le premier enfant dans la vingtaine augmente le risque. Mais chez les deux, les enfants en plus après quarante ans faisaient automatiquement baisser les risques (BRCA 1 et BRCA 2).
Le mécanisme en jeu n’est pas clair, mais il s’agit la certainement de l’effet des nombreuses hormones liées à la grossesse. De là à inciter les femmes prédisposées à multiplier les grossesses tardives, il y a néanmoins un grand pas ! Car une grossesse après 40 ans n’est pas une sinécure. De plus, la fertilité baisse avec l’âge et il devient difficile de démarrer une grossesse.Source : J Natl Cancer Inst, avril 2006 ; vol. 98 : p. 535-44.Click Here: racing club camiseta

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *