Une cérémonie de mariage expédiée au Mexique, une nuit de noces dans un bordel, des années d’abus physique et mental, une tentative de suicide… La seconde autobiographie que s’apprête à sortir Tina Turner s’annonce riche en émotions. Un ouvrage intitulé My Love Story (sortie en France le 16 octobre 2018) et qui raconte son histoire de (dés)amour avec Ike Turner, de leur rencontre à la fin des années 1950 jusqu’au moment où elle a eu le courage de quitter ce partenaire violent, vingt-six ans plus tard.

Ike n’était pas beau du tout et n’était certainement pas mon genre“, peut-on lire dans les extraits dévoilés par le Daily Mail ce 8 octobre. Je ne pouvais m’empêcher de penser ‘Mon Dieu, qu’il est moche’.” Après une idylle et un premier enfant, Craig, avec le saxophoniste du groupe, Tina Turner entame une relation avec Ike. Les premiers coups sont arrivés en 1960, le jour où il l’a forcée à changer son nom, Anna Mae Bullock, pour devenir Tina Turner : “Il a pris une civière de chaussure en bois et m’a frappée à la tête, toujours la tête d’après mon expérience, et ça m’a vraiment fait mal. J’étais si choquée que j’ai commencé à pleurer. La réponse d’Ike a été de m’ordonner d’aller au lit. La dernière chose que je voulais était de faire l’amour, si on peut appeler ça comme ça.”

Elle est à moi

Le couple se marie en 1962 au Mexique en signant rapidement quelques papiers, avant que le chanteur n’emmène sa jeune épouse dans un bordel : “Je n’ai jamais, jamais, raconté cette histoire. J’étais trop embarrassée. (…) C’était si moche. J’étais désespérée, au bord des larmes, mais aucun moyen de s’enfuir. Nous ne pouvions partir avant qu’Ike ne soit prêt et il passait du bon temps.” La chanteuse raconte ensuite les nombreuses années rythmées par la peur et les coups : “D’une façon perverse, les bleus qu’il me faisait – l’oeil au beurre noir, les lèvres ou côtes explosées, le nez gonflé – étaient des marques, un signe de propriété, une façon de dire : ‘Elle est à moi et je peux faire ce que je veux avec elle.'” Pour ce qui est de leurs relations sexuelles, commençant ou se finissant généralement avec des coups, la star qui a aujourd’hui 78 ans les compare à une sorte de “viol“.

Click Here: nrl all stars jersey

Dépendante financièrement de son bourreau de mari, privée d’échappatoire, Tina Turner révèle avoir essayé de se suicider : “Tout déclinait : mon statut, ma confiance, mon monde. Une nuit, juste avant un concert, je n’en pouvais tout simplement plus et j’ai avalé cinquante somnifères.” Sauvée in extremis, elle se rappelle : “Je savais que mon suicide n’était un appel à l’aide classique : j’avais choisi la mort, confie-t-elle. Mais je n’ai jamais réessayé parce que je suis sortie des ténèbres en croyant que j’étais faite pour survivre. J’étais là pour une raison.” La star s’est finalement échappée une nuit de 1976, avant de reconstruire courageusement sa carrière en solo. Après un passage en prison dans les années 1990, puis un retour sur scène salué par la critique, Ike Turner est mort d’une overdose de cocaïne en 2007.

My Love Story par Tina Turner, sortie en France le 16 octobre 2018.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *