Lundi 9 septembre 2019, en deuxième partie de soirée sur M6 (après la diffusion de L’amour est dans le pré 2019), les téléspectateurs découvriront un nouveau numéro de L’amour vu du pré. À cette occasion, les fans du programme retrouveront Thierry, l’éleveur de chèvres de la saison 9 (2014). Télé Loisirs a pris des nouvelles du participant qui s’est marié à Véronique et dont la mère, Carmen, avait séduit les téléspectateurs.

Tout va bien dans le meilleur des mondes pour le couple. En plus d’avoir passé de belles vacances d’été, Thierry a acheté de nouvelles bêtes et recruté une personne pour l’aider, preuve que les affaires marchent bien. Le célèbre éleveur peut donc partir en vacances et aller à la découverte du monde. Comme au Vietnam en mars prochain afin de fêter ses cinq ans de mariage avec son ex-prétendante. “L’an dernier, nous sommes allés au Sri Lanka, mais cela nous avait un peu déçus, on n’avait pas trop été dépaysés. J’espère que cette fois-ci, ça sera le cas !“, déclare l’agriculteur qui vit dans la région Centre. Véronique, qui est assistante maternelle, a de son côté eu droit à un beau cadeau de la part de son mari. Il lui a aménagé un endroit idéal pour s’occuper des petits, dont une salle de jeux.

Et Carmen ? Elle pète le feu ! La touchante maman qui a eu le bonheur de voir son fils chéri se marier est partie elle aussi quelques jours en vacances. “Elle fêtera ses 90 ans à la fin de l’année, mais elle ne change pas. Elle veut toujours tout contrôler !“, confie Thierry. Comme le déclare l’ex participant d’ADP, sa maman, qui est devenue un personnage culte du programme, est encore reconnue dans la rue et parfois plus que lui. “La première chose que me demande les gens, ce sont de ses nouvelles. C’est fou quand même !“, lâche-t-il.

Spectateur de L’amour est dans le pré 2019 pour l’émission de M6, Thierry a un chouchou, Didier, l’homme qui parle plus vite que son ombre. Et parce qu’il connaît l’émission comme personne, l’éleveur se permet de donner son opinion sur les participants des dernières saisons. Il déclare : “On sent que certains agriculteurs ou prétendants ne viennent que pour passer à la télé. C’est dommage. Certains agriculteurs sont jeunes aussi, on se demande un peu pourquoi ils sont là. Et puis, le métier a évolué aussi. Je trouve, parfois, que selon la manière dont c’est filmé, on a l’impression qu’on vit encore dans la boue. Mais après, l’émission donne une belle image de notre pays. Les paysages sont magnifiques !

Click Here: UK soccer tracksuit

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *