Alors que la France s’apprête à accueillir des paquets neutres dans les bureaux de tabac dès 2016, une étude australienne confirme l’acceptation d’une telle mesure par la population, y compris les fumeurs. Seule une minorité de gros fumeurs reste sceptique quant à ces paquets standardisés, qui ont conduit à une baisse du tabagisme dans ce pays.

Un exemple de parquet neutre de cigarettes tel qu'il est vendu en Australie.

Avant l’introduction des paquets neutres, seulement 28% des Australiens approuvaient une telle mesure. Mais peu après l’introduction des ces paquets génériques, leur nombre a bondi à 49% !Paquet neutre et hausse des prix : un duo efficace contre le tabagismeCes paquets standardisés ayant tous la même forme, la même taille et la même typographie, sans aucun logo sont destinés à lutter contre le tabagisme. Le nom de la marque continue toutefois à apparaître en petits caractères. L’Australie a été le premier pays à appliquer une

telle mesure dans le monde dès 2012 dans le but d’ôter toute touche de “glamour“ au geste de sortir son paquet : de couleur vert olive, ils sont tous identiques, dépourvus de logos et bardés d’avertissements sur les dangers du 

tabac. Selon le gouvernement australien,

l

a consommation de tabac et de cigarettes s’est effondrée à 3,405 milliards de dollars australiens (2,35 milliards d’euros) au premier trimestre 2014, contre 3,508 milliards de dollars australiens au dernier trimestre 2012 (cette mesure a été associée à une hausse des taxes sur le tabac).Aujourd’hui, d’autres pays dont la France, l’Angleterre et l’Irlande ont annoncé leur intention d’adopter des dispositions similaires. L’arrivée des paquets neutres dans les bureaux de tabac est prévue

en France pour le début 2016, mais la mesure est vivement contestée par les cigarettiers qui ont menacé d’aller en justice. Selon une note de BNP Exane publiée en juillet, en Grande-Bretagne, si l’Etat devait indemniser les fabricants pour la perte de leur marque, la mesure coûterait entre 9 et 11 milliards de livre sterling, soit jusqu’à 14 milliards d’euros. Ce scénario pourrait s’appliquer à la France, selon les fabricants.Le paquet neutre plébiscité en AustralieSelon une 

enquête conduite par OpinioWay pour Metronews, 86% des Français considéraient que l’instauration d’un paquet de cigarettes neutre n’aidera pas à faire baisser la consommation de tabac en France. Et ce doute ne concernait pas seulement les fumeurs (86%), les non-fumeurs partagent cet avis (82%). Même chose en Australie où avant l’introduction des paquets neutres, seulement 28% de la population approuvait une telle mesure. Mais peu après l’introduction des ces paquets génériques, leur nombre a bondi à 49% !Selon l’étude réalisée par des chercheurs australiens auprès de 6.384 personnes interrogées annuellement entre 2007 et 2013, les petits fumeurs tout comme ceux qui envisageaient d’arrêter de fumer ont été les plus nombreux à soutenir les paquets neutres après leur introduction. Les gros fumeurs sont en revanche restés nettement plus sceptiques.“Le soutien pour les paquets neutres a fortement augmenté parmi les fumeurs australiens depuis la mise en place de cette politique, seule une minorité de fumeurs continuant à s’y opposer“ soulignent les chercheurs.L’introduction du paquet neutre, combinée à une hausse des prix, a fait baisser le nombre de fumeurs australiens quotidiens âgés de plus de 14 ans de 15,1% en 2010 à 12,8% en 2013, selon une étude gouvernementale.David Bême Photo : Tobacco ControlSources :AFP/RelaxnewsAustralian smokers’ support for plain or standardised packs before and after implementation: findings from the ITC Four Country Survey – Elena Swift et al. – Tob Control publié en ligne le 10 novembre 2014 (

étude accessible en ligne)Click Here: All Blacks Rugby Jersey

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *