Fin novembre, le rapport de Jean-François Chadelat dénonçait vigoureusement le refus de soins aux bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle). Les résultats d’un testing téléphonique montrait que 41 % des spécialistes, 39 % des dentistes et 5 % des généralistes refusaient de prendre en charge ces patients. La réaction du Ministre de la Santé, Xavier Bertrand ne s’est pas fait attendre.
Le 13 décembre 2006, il annonçait des mesures d’abord pour comprendre les raisons profondes de la discrimination mais aussi et surtout pour remédier à ce problème grave et inadmissible qu’est le refus d’accès aux soins. Au-delà des effets d’annonce, son action se veut durable et mise en place avec tous les partenaires médicaux et sociaux.
Le fond du problème semble financier, les procédures de remboursement sont complexes et quand le patient bénéficiaire de la CMU n’a pas de carte vitale, les ennuis commencent à peine pour le médecin qui accepte néanmoins de le soigner. Mieux informer les médecins, garantir des procédures plus simples et de bons délais de remboursement sont les premières mesures demandées par Xavier Bertrand. Dans un second temps, si le refus persiste, le Ministre veut mettre chacun face à ses responsabilités et envisage sérieusement des sanctions contre les praticiens qui ne se prêteraient pas au jeu.
Ce sont 5 millions de personnes qui sont concernées en France et il n’est pas acceptable de leur refuser ces soins.Source : Discours du Ministre de la Santé Xavier Bertrand au sujet de la “Remise du rapport de M. Jean-François Chadelat sur l’accès aux soins – CMU“, le 13 décembre 2006.Click Here: camiseta river plate

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *