Présentatrice multi-talents, a lancé en janvier 2011 sa propre chaine, OWN, (Oprah Winfrey Network). Elle s’apprête à présent à lancer une nouvelle émission, l’ennui, c’est qu’elle déprime…

Oprah a le blues. La surdouée de la télévision américaine ne croit plus en ce monde. Elle a fait part de son désarroi dans un message posté hier soir sur Facebook: «Le monde va mal. On le sait tous et on en parle avec nos proches. C’est parfois déprimant de voir notre si beau potentiel, gâché par ce perpétuel bombardement d’images et d’informations, qui parle seulement au plus petit dénominateur. Nous pouvons faire mieux. Nous pouvons être meilleur. J’en suis sûre».

Connue pour sa philanthropie, l’ex présentatrice du très populaire Oprah Winfrey Show, a depuis longtemps lancé le concept de l’interview télévisée sous le signe de l’empathie et de l’émotion. Forte de cette idée qui a révolutionné l’approche des émissions télé aux États-Unis, Winfrey a créé sa propre chaine, OWN, lancée en janvier 2011. Et pour la rentrée, elle a concocté un tout nouveau programme, intitulé Oprah’s Lifeclass (l’école de vie d’Oprah).

Comme son nom l’indique, cette émission vise à faire la leçon aux téléspectateurs, rien que ça. Si le principe peut paraître saugrenu voire carrément prétentieux, Oprah prend la chose très au sérieux et entend bien insuffler des valeurs positives et tournées vers autrui. Son but est donc d’améliorer «ce monde qui va si mal». Pour appâter ses fans, la présentatrice a déclaré que son show pourrait aider chaque téléspectateur à atteindre leur «vrai soi», ce qu’elle dit poursuivre encore elle-même. En espérant que son show l’y aidera!

Maud Carlus

Mercredi 24 août 2011

Suivez l’actu Gala sur Twitter et Facebook

Click Here: State of Origin Jerseys

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *