Fluctuat nec mergitur. Il n’a pas fallu longtemps avant que, bien qu’atrocement affligée devant le consternant spectacle de la cathédrale Notre-Dame de Paris en proie à des flammes affamées, la maire de Paris Anne Hidalgo lance la devise historique et insubmersible de la ville, lundi 15 avril 2019. Les pompiers de Paris allaient lutter encore de longues heures pour maîtriser l’incendie, mais, déjà, l’édile, à l’instar d’un président Macron prompt à évoquer la reconstruction, pensait à l’après. À la renaissance de cet édifice immensément symbolique et non à sa mort.

C’est d’ailleurs l’esprit du message de soutien vibrant qu’ont adressé le roi Felipe VI et la reine Letizia d’Espagne en apprenant le cruel sort de Notre-Dame. “Le peuple français la reconstruira, l’érigera à nouveau, cela ne fait aucun doute. Et nous serons là, le monde entier est et sera avec la France. La cathédrale de Notre-Dame renaîtra de ses cendres“, prédisait vigoureusement le court texte diffusé par la Maison royale, dans lequel on reconnaît clairement la verve et la passion magnanime du souverain espagnol, dont la dernière visite à Paris remonte au 11 novembre 2018 à l’occasion du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale.

Le prince Philip et moi-même, a de son côté fait savoir la reine Elizabeth II, avons été profondément attristés à la vue des images de l’incendie qui a dévoré la cathédrale Notre-Dame. Je veux faire part de ma sincère admiration envers les services d’urgence qui ont risqué leur vie pour tenter de sauver cet important monument national. Mes pensées et mes prières vont vers ceux qui se recueillent à la cathédrale et vers toute la France.

Le prince Charles et cette “insupportable douleur” qui lui rappelle un mauvais souvenir

Visiblement très affecté, son fils et héritier, le prince Charles, s’est fendu d’un long message très personnel adressé au président de la République Emmanuel Macron et à la France. “Cher Monsieur le Président [en français dans le texte, NDLR], ma femme et moi-même avons eu le coeur totalement brisé en apprenant le terrible incendie à la cathédrale Notre-Dame et nous voulions vous faire savoir immédiatement combien nous pensons à vous et au peuple français en ce moment des plus insoutenables, ainsi qu’aux services d’urgence qui combattent avec tant de courage le feu. Je n’ai que trop conscience du sens véritablement spécial que la cathédrale possède dans le coeur de votre nation, mais aussi pour nous tous hors de France, pour qui elle représente l’une des plus formidables réalisations architecturales de la civilisation occidentale. C’est un trésor pour toute l’humanité et, à ce titre, être témoin de sa destruction dans cet épouvantable incendie est une tragédie bouleversante, dont nous partageons tous l’insupportable douleur. Cher Monsieur le Président, notre coeur est avec vous et avec le peuple français plus que vous ne sauriez le penser, tout particulièrement eu égard à notre propre expérience, nous qui avons connu un incendie dévastateur au château de Windsor il y a vingt-sept ans. Nous vous adressons notre plus profonde sympathie, aussi inadapté cela puisse-t-il être.” Le prince de Galles fait référence dans son message au terrible incendie survenu en 1992 au château de Windsor, qui, parti de la chapelle privée de la reine après l’embrasement d’un rideau au contact d’une lampe, avait duré quinze heures et nécessité l’intervention de centaines de pompiers. La résidence royale avait été sérieusement endommagée et sa restauration, achevée en 1998, avait coûté 36,5 millions de livres sterling.

Attrist et trs mu de voir Notre Dame de Paris en proie aux flammes, le joyau de notre patrimoine, point de dpart de toutes les routes de France. Sainte Genevive, patronne de Paris, sauvez Notre Dame et ses trsors. Tout mon soutien aux pompiers de Paris et aux forces de l’ordre.

Click Here: roscommon gaa jerseys

Une publication partage par Louis de Bourbon, Duc d’Anjou (@louisducdanjou) le

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *