Ils sont mobilisés pour la défense de leur capitale.Lundi au sud de Tripoli, de nouveaux affrontements entre les troupes du Maréchal Haftar et les forces loyales au gouvernement d’union nationale.Lancée le 4 avril, l’offensive de Khalifa Haftar sur la capitale a fait au moins 278 morts.Abdul Hamid, combattant fidèle au Gouvernement d’union nationale (GNA)“En ce qui concerne les frappes aériennes, les avions sont libyens pendant la journée et je pense qu’ils sont étrangers la nuit et leurs frappes sont beaucoup plus précises.”Le conflit autour de la capitale met un véritable coup d’arrêt à une médiation déjà vacillante de l’ONU en Libye. La mise en place d’un calendrier pour des élections présidentielles semble de plus en plus compromise.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *