Au coeur d’une semaine très allégée pour l’une et après un break aux sports d’hiver pour l’autre, Letizia et Felipe VI d’Espagne étaient réunis mardi 19 mars 2019 en engagement officiel à l’occasion de la cérémonie de remise des Prix de la Culture espagnols 2017, au musée du Prado. Encore un musée pour la reine, dont la dernière apparition publique, cinq jours plus tôt, avait eu lieu à la National Gallery de Londres, où elle avait fait un aller-retour express afin d’y inaugurer en compagnie du prince Charles une exposition consacrée à Sorolla.

Cette fois, au musée du Prado, il n’était pas question de peintre mais plutôt d’une belle galerie de lauréats, distingués pour leur contribution à l’enrichissement du patrimoine culturel espagnol. De nombreux auteurs, dont la romancière Rosa Montero, Prix des Belles Lettres, des figures de l’univers des arts scéniques, la créatrice de mode Ágatha Ruiz de la Prada, sensationnelle dans une robe aux couleurs éclatantes du drapeau national, ou encore le matador Enrique Ponce (gravement blessé la veille de la cérémonie dans une corrida) figuraient au palmarès.

En présence de plusieurs membres du gouvernement, dont le ministre de la Culture et des Sports José Guirao, qu’ils ont rejoint sur scène, le roi Felipe et la reine Letizia, splendide dans la robe foulard à manches transparentes de la marque Intropia qu’elle portait quelques mois plus tôt en déplacement au Pérou, ont effectué la remise des prix. Après quoi, la maman de la princesse Leonor et de l’infante Sofia a regagné sa place au premier rang tandis que son époux prononçait quelques paroles de circonstance, saluant le talent des lauréats et soulignant l’importance de l’imagination ainsi que celles des oeuvres d’aujourd’hui, qui sont “les piliers des oeuvres de demain“.

Contrairement à la reine Letizia, le roi Felipe VI d’Espagne avait quant à lui une semaine bien chargée, marquée notamment lundi par l’inauguration de Harvard World Model United Nations Madrid 2019 (une réplique des Nations unies version universitaire), mercredi par sa participation dans la province de La Corogne à la Journée internationale des forêts (en réalité le 21 mars) et par diverses audiences. Le souverain avait toutefois eu le loisir au cours du week-end précédent de s’oxygéner, parti skier à Baqueira-Beret, station des Pyrénées où il a ses habitudes et où il s’est détendu en compagnie de son cousin Beltrán Gómez-Acebo et son ami intime Pedro López-Quesada.

Le couple royal doit prendre jeudi 21 mars part au palais du Pardo à une réunion de travail sur la recherche scientifique, avant de partir en visite officielle en Argentine les 25 et 26 mars.

Click Here: mens nrl jerseys

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *