Le Venezuela a vécu en 2018 dans un climat de violence inégalé, selon les conclusions d’un rapport de l’Observatoire vénézuélien de la violence. Il dépasse ainsi le Honduras et le Salvador dont le taux d’homicides a chuté cette année. 
Ce ne serait donc plus le crime organisé qui fait du Venezuela le pays le plus dangereux du monde, mais le désespoir d’une population devenue trop pauvre. Le FMI estime à 10 000 000 % l’inflation au Venezuela en 2019 et le PIB du pays a chuté de 18% en 2018.

Le Venezuela, pays le plus violent du monde – Reportage Benjamin Delille–‘—-‘–

Click Here: collingwood magpies 2019 training guernsey

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *