Plus des deux-tiers des gros tournages de films français ont été délocalisés au premier semestre 2012.


Tournage de l’Ecume des Jours de Michel Gondry – © StudioCanal

L’Observatoire « Métiers et Marchés » de la Ficam, la fédération des industries techniques du cinéma, a publié ce jeudi 19 juillet, un rapport montrant qu’au premier semestre 2012, plus des deux-tiers des gros tournages de films français ont été délocalisés principalement en Europe. Ainsi, 69% des films d’initiative française (pour le financement) d’un budget de plus de 10 millions d’euros ont été ou se tournent actuellement hors de l’hexagone et 35% pour la moyenne des productions (contre 23% en juillet 2011). Les pays bénéficiant de cette délocalisation sont majoritairement la Belgique (L’ Ecume des jours de Michel Gondry, Landes de François-Xavier Vives), le Luxembourg (Arrêtez-moi de Jean-Paul Lilienfeld), l’Allemagne (La Religieuse de Guillaume Nicloux) ou encore l’Espagne (Une place sur la terre de Fabienne Godet).

Le rapport de la Ficam précise que “Ce taux au premier semestre est le plus important de ces cinq dernières années”, il s’agit donc d’”un manque à gagner considérable pour les industries techniques”.

Click Here: geelong cats guernsey 2019

Par ailleurs la production totale de longs métrages est en hausse de 25 % par rapport au premier semestre 2011 avec 101 tournages (contre 81 en 2011, ou 94 en 2010) dont 77 fictions, 20 documentaires et 4 films d’animation. Les 77 longs métrages de fiction ont ainsi généré 612 semaines de tournage, soit une hausse de 9% par rapport à 2011.

avec l’AFP

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *