51 collégiens italiens ont échappé à la mort mercredi 20 mars. Le chauffeur de leur bus scolaire les a pris en otage. “Il a commencé à asperger le sol d’essence, il nous a tous ligotés et il nous a pris nos téléphones de manière à ce qu’on n’appelle pas la police“, raconte un collégien qui a tout de même pu contacter la police. Les carabiniers ont réussi à stopper dans sa course le car scolaire et à évacuer tous les enfants avant que le bus ne s’enflamme.Pour les migrants morts en MéditerranéeLe chauffeur a été interpellé. Il n’avait jamais éveillé les soupçons de son employeur. Le preneur d’otages s’appelle Ousseynou Sy, il a 47 ans, c’est un Sénégalais naturalisé italien depuis 2004. Face aux enquêteurs, il n’a fait aucune allusion à l’islam radical. Il dit avoir agi contre le gouvernement italien qu’il rend responsable de la mort de migrants en Méditerranée. Il a dit aux enquêteurs avoir perdu trois enfants, noyés au cours de leur traversée.Le JT

  • JT de 12/13 du jeudi 21 mars 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    “Gilets jaunes” : les militaires de l’opération Sentinelle mobilisés

  • 2

    “Gilets jaunes” : le recours aux militaires fait polémique

  • 3

    Affaire Benalla : bras de fer entre le Sénat et la présidence

  • 4

    Emplois francs : le gouvernement va renforcer le dispositif

  • 5

    Smartphones : le boom des téléphones d’occasion

  • 6

    Handicap : changer le regard sur la trisomie 21

  • 7

    Côte-d’Or : Urgo, une entreprise française championne du pansement

  • 8

    Presse à l’école : créer des “fake news” pour en comprendre le mécanisme

  • 9

    Belgique : Doel, un village fantôme

  • Click Here: Geelong Cats Guernsey

    Leave a comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *