L’info était signée du Daily Mail. Le 4 juillet 2019, le monde entier apprenait que la princesse Haya de Jordanie avait fui Dubaï et son mari, l’émir cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, 69 ans. L’ancienne présidente de la Fédération équestre internationale aurait ainsi “passé des mois à méticuleusement préparer sa fuite vers Londres après avoir découvert que son mari lui avait menti au sujet de sa fille Latifa [la fille de l’émir est le fruit d’une autre couche, NDLR], emprisonnée et torturée.” Craignant “qu’il ne lui arrive la même chose“, elle avait soigneusement organisé son départ. Latifa serait toujours emprisonnée à Dubaï.

Aujourd’hui réfugiée à Londres, la jolie brune de 45 ans se prépare à un procès pour divorce qui devrait s’ouvrir le 30 juillet prochain et qui déterminera les modalités de la garde de ses deux enfants. Pour mettre toutes les chances de son côté, malgré des rumeurs d’adultère avec son garde du corps, Haya de Jordanie s’est entourée de Me Fiona Shackelton, qui a défendu le prince Charles lors de son divorce avec Diana.

Click Here: warriors rugby jersey

Alors qu’Haya de Jordanie s’était réfugiée dans sa luxueuse propriété de Kensington, son époux cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum avait laissé exploser sa rage sur les réseaux sociaux, le 22 juin 2019. “Vous avez trahi la plus précieuse des confiances, vous n’occupez plus aucune place pour moi, je n’en ai cure que vous soyez morte ou vivante“, avait-il publié sur les réseaux sociaux, comme le relate Madame Figaro.

Rappelons que la princesse avait tout prévu. Elle est ainsi partie avec leurs deux enfants de 11 et 7 ans et une quarantaine de millions d’euros. Toujours aussi en colère, l’émir avait assuré qu’il intenterait une action “sans précédent” contre Haya de Jordanie devant le tribunal des affaires familiales de la Cour supérieure et entend bien faire rapatrier ses enfants à Dubaï.

… @hhshkmohd Our kids think of you as a hero. And they are absolutely right about that. #Happybirthday @hhshkmohd

Une publication partage par Haya Bint Al Hussein (@hrhprincesshaya) le

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *