Que ce soit en France métropolitaine ou dans des DOM, très peu de cours d’eau échappent à la contamination par des pesticides. Seuls 7% des points analysés par le Commissariat général au développement durable en sont exempts.

Seuls 7% des cours d'eau français ne sont pas contaminés par des pesticides.

Triste constat : seuls 7 % des cours d’eau en France ne présentent pas de traces de

pesticides, selon les mesures 2011 réalisées par le Commissariat général au développement durable (CGDD). Certes, ils ne sont pas source de dépassements importants des normes fixées par la Directive cadre sur l’eau (DCE), mais ces

pesticides sont tout de même présents dans 93 % des points de mesure étudiés, soit 2 % de plus de lors de la même étude menée en 2010. “Cette contamination est principalement due à des herbicides dans l’Hexagone et à des insecticides dans l’outre-mer“, affirme le CGDD.Près de 70 % des points de mesure présentent une concentration totale moyenne en

pesticides inférieure à 0,5 µg/l. “Les points au-delà de ce seuil se situent dans les zones céréalières, de maïsiculture et de viniculture (notamment dans le bassin parisien, dans le Sud-Ouest et le long du Rhône), ou à tradition maraichère (comme en Martinique ou en Guadeloupe)“.Parmi les plus fortes concentrations, 17 points présentent une moyenne annuelle supérieure à 5 µg/l. On les retrouve surtout “dans les zones de grande culture du nord de la France, du bassin parisien et du sud-ouest“.Les 7 % de points exempts de

pesticides sont situés en grande majorité “dans les régions peu agricoles ou dans des zones d’agriculture peu intensive“, soit dans le quart sud-est de l’Hexagone et en Auvergne.  Selon les données rendues publiques par le CGDD, 19 % des points étudiés présentent même plus de 20

pesticides différents, contre 15 % un an auparavant.Plus inquiétant encore, le Commissariat affirme avoir retrouvé des traces de produits “utilisés de longue date et interdits aujourd’hui“. Ces

pesticides “persistent dans l’environnement et sont à l’origine d’une partie de la contamination actuelle“.Violaine BadieSource : Commissariat général au développement durable : “Contamination des cours d’eau par les pesticides en 2011“, “Chiffres et statistiques“ n°436, juillet 2013 (

consulter le rapport en ligne)Click Here: All Blacks Rugby Jersey

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *