Après 60 ans, une douleur au mollet en marchant peut révéler une maladie artérielle grave : l’artériopathie, communément appelée artérite. C’est une maladie fréquente et sous-estimée : l’artériopathie concerneraient environ 2 millions de personnes en France, dont les deux tiers ne sont pas pris en charge.
Les femmes à partir de 50 ans et les hommes après 60 ans qui ressentent cette douleur doivent en parler à leur médecin. Mais cette maladie est souvent silencieuse : entre 60 % et 80 % des patients n’ont aucun symptôme apparent ou n’en ont pas connaissance. Alors, même si le sujet ne ressent pas de douleur en marchant mais qu’il présente un ou plusieurs des facteurs de risque suivants, il doit parler de l’Artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) avec son médecin :
– Le tabagisme, ennemi n°1 des artères ;
– Le diabète aggrave considérablement le pronostic vital du sujet atteint d’une AOMI ;
– L’obésité, l’hypertension artérielle, les anomalies du cholestérol, les antécédents cardiovasculaires familiaux directs et aussi le manque d’exercice physique constituent également des facteurs de risque.
Les complications cardiaques et cérébrovasculaires soulignent la gravité de la maladie. La survie d’un patient atteint de claudication est de 50 % à 10 ans. Les médecins spécialisés dans les maladies vasculaires se mobilisent aujourd’hui pour renforcer le réflexe « artériopathie » chez les patients et leurs médecins traitants.
La campagne « Des pas pour la vie » a été lancée le 23 septembre en partenariat avec la Fédération française de randonnée pédestre dans le cadre du congrès de la société française de médecine vasculaire. Dès la rentrée, une affiche et des dépliants d’information seront disponibles chez les médecins généralistes et dans les pharmacies, qui sont parties prenantes de la campagne, dans le cadre de leur mission d’éducation et de prévention pour la Santé.Source : Communiqué de la Société française de médecine vasculaire et de l’institut de l’athérothrombose du 12 septembre 2006Click Here: New Zealand rugby store

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *